Qu’est ce que la confiance numérique ? C’est le fait de pouvoir utiliser un outil digital (site web, plateforme d’échange, visio conférence, internet des objets…) lorsque sont respectés :

•Protection des données :

L’outil respecte les lois et règlements en vigueur sur la protection des données, pour la Suisse ce sera la LPD, et pour les outils européens ce sera le RGPD.

Respecter ces lois signifie en adopter les grands principes : Responsabilité, minimisation des données, limitation des finalités, licéité, loyauté, transparence, Intégrité et confidentialité, limitation de la conservation et exactitude.

Ainsi vos données ne doivent pas être échangées à des tiers sans votre accord, elles doivent être stockées dans un pays qui garantie un niveau de loi équivalent et vous devez savoir ce qu’on fait de vos données.

•Cybersécurité :

L’outil doit garantir la disponibilité, la confidentialité et l’intégrité de vos données, en d’autres termes, il doit être suffisement protegé pour se prémunir face à une fuite de données.

•Éthique :

Est ce qu’on doit créer l’outil parce que nous pouvons créer cet outil ? C’est la question à se poser, est ce éthique d’utiliser le dit outil ?

La confiance numérique, c’est un ensemble de mesures qui font que je peut avoir confiance en transmettant mes données personnelles dans un outil numérique.

Si par contre les données fuitent, si vous découvrez qu’elles ne sont pas utilisées comme elles le devraient, ou si vous avez le moindre doute, l’A3D est justement là pour vous donner un premier renseignement.